Football : un penalty, ça se joue dans la tête, entre cortex préfrontal et cortex temporal

1 Mois 2
Des sportifs volontaires équipés de dizaines d'électrodes ont démontré que différentes zones du cerveau étaient sollicitées au moment où ils tirent un penalty. Le facteur psychologique influe bien sur le physique.
Lire l'article en entier