Projet Pegasus : la proximité entre Viktor Orban et Benyamin Netanyahou a eu un rôle "évident" dans l'acquisition du logiciel, selon un journaliste

2 Mois 34
Selon Jean-Baptiste Chastand, correspondant du journal "Le Monde" en Europe centrale, les relations entre le Premier ministre hongrois et l'ancien Premier ministre israélien ont facilité l'accès de la Hongrie au logiciel de surveillance développée par la firme israélienne NSO.
Lire l'article en entier