Projet Pegasus : quelles failles le logiciel espion a-t-il exploité ?

2 Mois 14
Dans l'affaire Pegasus, si des responsables politiques de premier plan ont pu être espionnés, c'est peut-être parce qu'ils utilisent des smartphones grand public, et pas des téléphones cryptés comme le recommandent les agences françaises de renseignement.
Lire l'article en entier